Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyages de la chorale.

 Voyage-Roissy-06-06-10 : toutes les photos de notre échappée à Roissy. Ceux qui ont des photos inédites, n'hésitez pas à me les transférer afin que je puisse compléter notre album !  

 

Voyage-Chorale-21-juin-2009 : toutes les photos de notre belle journée du 21/06/09 !!!
Pas moyen de les faire défiler dans l'ordre, je suis désolée !!!! AC

Les choristes en répé !


31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 10:15

Comme les années précédentes,
les choristes ont rivalisé d'imagination
pour animer l'après-midi !!

DSC09087
C'est Jean qui ouvre le feu avec une bien jolie histoire
qui reprend les noms de famille des choristes présents :

 

Les noms des choristes de St Pierre dissimulés dans un texte.


Est venu le moment de faire les présentations mais, pour ne pas effaroucher les plus timides, je me suis efforcé de citer les seuls noms maritaux de tous les participants en vous épargnant les noms de jeune fille (sauf une exception) pour les femmes mariées afin de ne pas trop mobiliser votre attention. Entre autres, c’est aussi une manière de faire l’appel des personnes présentes et de s’assurer ainsi que notre traiteur va facturer demain le bon nombre de convives.


On va faire cela sous forme d’un petit jeu.


Je vais vous raconter une petite histoire inventée de toute pièce, n’ayant ni queue, ni tête, encore que !!! dans laquelle, votre nom va apparaître obligatoirement (sauf oubli involontaire de ma part) de manière insidieuse et, toujours dissimulé dans le texte. Vous verrez, c’est presque du Jean-Jacques.


Pour vous aider voici la liste des participants : BAERT, CLEENEWERCK, CORDONNIER, DECOOPMAN, DELBARRE, DESCHILDT, DEVEYER, DEWAILLY, DUMETZ, LEGGHE, MACKE, MARTEL, MEHER, MEKERKE, MOENNECLAEY, MULLER, PETITPREZ, SAINT-OMER, VASSEUR, VERMEERSCH et WALBROU. Soit 26 noms de famille. Pour certains ce sera très facile, je ne cite pas de nom, pour d’autres, il faudra rester concentré.

Quand vous reconnaîtrez votre nom, vous vous lèverez pour vous asseoir aussitôt. Exceptionnellement, il n’y aura pas de gage.


Prêts !!!





Les vacances terminées, il fallait bien reprendre le collier. C’était un jeudi, jour de

CAULIER

répétition, dans la nuit froide de l’hiver, tous les choristes

ou presque, se dirigeaient à pas rapides vers l’annexe de la salle des fêtes qui nous servait de lieu de répétitions. Ils y entraient sans ordre précis, Alti, Barytons,

BAERT

Soprani, Ténors et Basses. Comme d’habitude, Marie-Claire, Anne-Marie, Henriette, Nadine et jean arrivaient les premiers, ¼ d’heure à l’avance pour préparer la salle afin d’espérer commencer à 20 heures tapantes. Cependant, rien ne sert d’arriver avant l’heure car, par temps de pluie, si les porteurs de clé, Nadine et Jean étaient exceptionnellement en retard, alors, pas le moindre petit préau pour se

PETITPREZ

mettre à sec.

Sans perdre une minute, chacun s’active à installer tables et chaises, dérouler l’écran, brancher le rétroprojecteur, installer l’ampli de guitare, monter le pupitre du chef et, surtout, ne pas oublier de préparer la tapette pour combattre les mouches, guêpes, moustiques en tout genre, taons et autres bestioles

 

dont les piqûres nous effraient toujours un peu.

Notre petite assemblée, certes un peu vieillissante, avait encore fière allure et, beaucoup d’élégance pour quelques-uns encore.

LEGGHE

On devinait derrière la taille de guêpe de la gente féminine le suivi d’un régime


allégé macrobiotique. Quelques messieurs, légèrement grisonnants ou dégarnis

MACKE

complétaient l’aréopage. A part Etienne, notre seul moustachu de l’assemblée, on pouvait en conclure qu’il n’y avait parmi le sexe fort, aucun des descendants des CHILDERIC, les rois mérovingiens barbus et chevelus descendants de MEROVEE

DESCHILDT

et, ancêtres de DAGOBERT. Pas de super musclés si on fait abstraction des muscles KRONENBOURG, ni de mecs hercules non plus quoique, Norbert en

MEKERKE

imposait par sa stature géante. Guy comme d’habitude arriva l’avant dernier, juste après Marc mais un peu avant Monique qui le battait désormais.

Notre présidente, émue l’air de rien, se leva sereinement pour prendre la parole et

MULLER VASSEUR

communiquer les toutes dernières infos utiles ainsi que les dernières consignes ; entre autres, des nouvelles d’Andrée et de Jean-Marie dont le voyage en Polynésie s’éternisait oui, car, ils devaient hier embarquer pour l’Australie en survolant le

WICAERT DEVEYER

Pacifique superbe dans ses couleurs bleu-vert mer chaude. Peut-être, ramèneront-

VERMEERSCH

ils dans leur bagages une ou deux vahinés pour grossir notre chorale et rajeunir nos

DEWAILLY

rangs. Les messieurs ne seraient sans doute pas insensibles à ce super cadeau.

Elle évoqua encore notre merveilleuse journée ; tant pis pour les absents, à l’abbaye cistercienne et trappiste de BELVAL ; tapie dans un écrin de verdure où, au fond du val broutaient quelques Holsteins.

WALBROU

Bien sur, Jean-Claude, Anne Catherine, Nadine et moi-même avions préalablement rencontré sœur Brigitte pour régler tous les détails de notre animation. Sa robe de bure était ceinte d’un cordeau niellé d’émaux noirs. Après lui avoir emboîté le pas

CORDONNIER

à travers un vrai dédale de couloirs, nous la suivions jusqu’à une petite pièce

sombre et froide où, clefs, nœuds, verres que l’on avait déposé là, côtoyaient

CLEENEWERCK

ridelles, barreaux et autres objets insolites oubliés. Dans la chapelle où travaillaient

DELBARRE

des facteurs d’orgue belges, deux coptes manifestaient par la prière leur vénération

DECOOPMAN


à Dieu. Frère Louis-Marie du Mont des cats, allait donc célébrer la messe. Le saint

SAINT

homme errait déjà sur les lieux, merveilleux chantre et fidèle baryton, il déambulait

OMER

dans les couloirs. Le moine, clefs en main cherchait en fait la sacristie. A son

MOENECLAEY

homélie parfaite, on sentait qu’il avait du métier bien que la petite Cécile

DUMETZ

piaffait d’impatience dans les stalles et baillait d’ennui tant le sermon

s’éternisait… La sœur organiste regagna alors son clavier et nous interpréta magistralement la Marche de MEYERBER ; une prouesse instrumentale qui

MEHER

démarre tellement vite ; nécessitant : vélocité et brio.

MARTEL

Vraiment BELVAL fut un souvenir impérissable.


BRAVO JEAN !!!!!
il ne s'arrête pas en si bon chemin
puisque il nous propose une autre histoire
cette fois racontée par le biais des départements !


 

Chères amies, chers amis,


La plupart d’entre-vous totalisent pas mal d’heures de vol et, appartiennent à cette génération non pas de vieux croulants mais des derniers français à connaître leurs départements. Aussi, permettez-moi de mettre à l’épreuve vos vieux souvenirs d’écoliers et de tester vos connaissances sur notre France Administrative. Soyez attentifs car 30 départements sont cités dans ce texte.


Depuis que Jean-Marie a presque perdu SAVOIE, Jean-Claude lui a succédé au pupitre de chef de Chœur. Il est aidé dans cette tâche par Marc. Comme le répertoire se CORSE, AIN chef ne suffit plus, il a fallu lui trouver en SOMME un ALLIER. Ce qui est bien pour nos deux chefs c’est la diversité de leurs timbres de voix ; autant celle-ci est grave pour Jean-Claude, autant pour Marc elle est HAUTE-SAVOIE.


Pour la répétition, pas de gros changements, il est indispensable que chaque choriste VIENNE à l’EURE sinon GARD aux retardataires.

L’ambiance est toujours familiale, sans animosité et sans AISNE ; voire sans bagarres comme dirait Danièle. Certes, la moyenne d’âge s’aggrave chaque année ; les filles n’ont plus l’allure de starlettes, elles seraient plutôt GIRONDE ; hier encore, les seins elles les AVEYRON. Les garçons, ce n’est pas mieux car il y a belle lurette qu’ils n’ont plus le profil de HERAULT.


En fin juin, c’est le voyage pour lequel il faut se lever dès l’AUBE. Pas question de faire la grasse matinée ou de dormir comme un LOIRE. Il faut se jeter hors du lit dès que le réveil vibre ESSONNE. Bref, il faut se faire violence à se donner des coups de pied dans le BAS RHIN.


Avant de fêter Ste Cécile, il faudra bien décider d’une REUNION de commission ; ne serait-ce que pour établir le menu en fait un repas pas trop CHER mais néanmoins digne des plus fins gourmets ; pour le poisson, ce sera de la LOT, au fromage, pourquoi pas du CANTAL ; à l’apéro : un vin DOUBS naturel au cas où certains auraient en raison de l’hiver rude qui sévit : les lèvres qui GERS. Anne Catherine nous fera sûrement un très beau discours ; en quelque sorte une AUDE à notre belle chorale. On demandera à Guy, en souvenir du bon vieux temps, qu’il ORNE la salle du repas. Chacun aura préparé une chanson, un banc, une histoire drôle ou salace pour Etienne ; ce qui donnera de l’appétit aux convives car, toutes ces animations, ça CREUSE. Y aura t il le trou normand pour fêter la naissance du dernier petit-fils ? A défaut, on se contentera d’un CALVADOS. Nadine notre trésorière, qui ne perd jamais le NORD met un point d’honneur à limiter les dépenses. L’an dernier, elle JURA que les coûts resteraient raisonnables, car, si ce n’était pas le cas cette année, il ne lui resterait plus qu’à faire la MANCHE pour combler les trous.


Bon appétit quand même


A la suite de ces deux exercices de style,
la barre était placée très haute
mais d'autres prirent rapidement la balle
pour des histoires pas toujours très catholiques !!!

DSC09095

Etienne : sérieux ?!

DSC09098


Le Père Cordonnier, prolixe !
DSC09146

sans oublier le Père Dewailly prêt à tous les sacrifices
pour faire briller l'auréole de son prochain !!!!

DSC09120
Manu avait opté pour des histoires d'enfants de choeur :
ça sent le vécu !!!

DSC09161
Et enfin, notre 'nouvelle' : Monique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Chorale Saint Pierre de Steenbecque
commenter cet article

commentaires

Calendrier Des Répétitions 2015

A faire, à voir

Rencontres bibliques : Elles ont lieu sous l'égide du Père Dewailly qui nous invite à une lecture accessible et pluridisciplinaire de la Bible. La date de la prochaine réunion vous sera communiquée dés que possible (elle a lieu en général un mercredi de 20 h00 à 21 h 30). A la rentrée, nous aborderons tout le cycle de la royauté. Pour tous, venez nombreux !