Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyages de la chorale.

 Voyage-Roissy-06-06-10 : toutes les photos de notre échappée à Roissy. Ceux qui ont des photos inédites, n'hésitez pas à me les transférer afin que je puisse compléter notre album !  

 

Voyage-Chorale-21-juin-2009 : toutes les photos de notre belle journée du 21/06/09 !!!
Pas moyen de les faire défiler dans l'ordre, je suis désolée !!!! AC

Les choristes en répé !


18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:34

C’est sous un ancien camping municipal que l’on a redécouvert le site il y a plus d’une

dizaine d’années. Vingt mètres en dessous des tentes et des caravanes, les anciennes

carrières du Moyen Âge, d’où l’on tirait de la pierre de calcaire, portaient encore les

stigmates de la défense passive et de la Grande Guerre.

Curieusement oubliée durant des décennies, cette partie du réseau souterrain arrageois fut

revisitée à l’occasion d’une expédition, menée en 1996 par des spéléologues, avec la

complicité du service archéologique local d’Alain Jacques. Elle offrait des facilités

d’aménagements permettant d’y créer un lieu de mémoire destiné en particulier aux Anglo-

Saxons. Car « c’est surtout leur histoire que l’on évoque ici ! », souligne Jean-Marie

Prestaux, directeur de l’office de tourisme arrageois.

La ville, située au coeur d’une région marquée par la Première Guerre mondiale, avec ses «

boves », les nombreux cimetières du Commonwealth et notamment les parcs

commémoratifs de Vimy, Notre-Dame-de-Lorette et Neuville-Saint-Vaast, entend profiter de

cet aménagement pour développer le tourisme de mémoire.

On espère dans un premier temps quarante mille visiteurs, puis soixante mille en année

pleine. Une estimation raisonnable (la moitié du nombre de visiteurs qui se rendent chaque

année à la non moins spectaculaire Coupole d’Helfaut) quand on connaît l’importance des

touristes anglo-saxons dans la région.

Arras et ses carrières sont en effet toujours présents dans la mémoire des Britanniques, des

Australiens et des Néo-Zélandais qui occupèrent la place. Au point que ces sous-sols furent

visités par le duc de Kent, le Premier ministre néo-zélandais, des étudiants d’Auckland,

avant même qu’ils ne soient aménagés pour le public.




Un peu d'histoire :

 
Au printemps 1917, le général Nivelle, préparant l'offensive du Chemin des Dames, demande au commandement des troupes britanniques de monter une attaque de diversion dans la région d'Arras. La principale difficulté de cette opération est de concentrer des troupes sans attirer l'attention de l'adversaire. Les sapeurs néo-zélandais sont alors chargés de creuser des galeries sous les tranchées ennemies en reliant entre elles d'anciennes carrières utilisées par des tailleurs de pierre au XVe et XVIe siècles, créant ainsi un réseau souterrain de vingt kilomètres. Il permet aux troupes anglaises de surgir le 9 avril au matin à quelques dizaines de mètres en avant des premières lignes allemandes. Ces travaux souterrains sont les plus importants jamais réalisés par les troupes britanniques dans ce domaine. L'autre objectif de ces aménagements est de répondre aux besoins élémentaires de confort pour 24 000 hommes en attente d'une montée en ligne : la carrière offrant une grande sécurité malgré la proximité du front, des cuisines, des douches, des latrines sont donc installées, de même qu'un hôpital militaire. Afin de se repérer dans les galeries, les Néo-Zélandais et les Anglais donnent le nom d'une ville de leur pays à chacune d'entre elles. Celui de Wellington est attribué à la carrière principale.
C'est au cours d'un récent programme de recherche sur ces carrières effectué par le service archéologique de la ville d'Arras qu'ont été découvertes de nombreuses traces laissées par le passage des soldats français et britanniques, qui ont occupé ces lieux dès le début de la guerre. Devant l'intérêt que présentaient ces témoignages pour la compréhension du quotidien des combattants, un inventaire systématique des galeries a été dressé dans la carrière Wellington.

Si vous souhaitez vous renseigner davantage
sur la Carrière Wellington

N'hésitez pas à consulter le site internet :
http://www.carriere-wellington.com/

Vous y trouverez des photos et
des articles de presse fort intéressants !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chorale Saint Pierre de Steenbecque
commenter cet article

commentaires

Calendrier Des Répétitions 2015

A faire, à voir

Rencontres bibliques : Elles ont lieu sous l'égide du Père Dewailly qui nous invite à une lecture accessible et pluridisciplinaire de la Bible. La date de la prochaine réunion vous sera communiquée dés que possible (elle a lieu en général un mercredi de 20 h00 à 21 h 30). A la rentrée, nous aborderons tout le cycle de la royauté. Pour tous, venez nombreux !